jeudi 7 décembre 2017

Hotsaka

Hotsaka pour
L'oragé, paru en 2015 chez Mercure de France. 
 
“Rehefa miteny ialahy, Rabe, hoe Poezia, inona no hitan’ialahy ? Dia avy eo ampifanatreho, tadiavo amin’ny zava-misy, tadiavo amin’ny taloha, ataovy sary ny ho avy, misy ny hihantsy an’ialahy, ny hanohitra ny tenin’ialahy… Adidy iray ihany ny an’ialahy. Volavolao ny tena feon’ialahy, takelaka tratra vaovao, amboakelintenda ambany pensily, halehibeazo io feon’ialahy manokana io. Mitenena. Afaka miresaka an’izao rehetra izao ialahy, raha avy amin’io ! 

Mijoro miatrika ny fanontaniany i Esther ary raisiny toa rian-drano izany. Dia azon-dRabe fa i Esther no izy. Eny, i Esther no mitranga, 


izivavy no hitako rehefa 


Poezia…”

Un roman singulier pour évoquer la figure de Jean-Joseph Rabearivelo, et celle moins connue d'Esther Razanadrasoa, dite Anja-Z, pour s'aventurer dans leur aventure, d'une langue à l'autre, en absolue liberté.
L'écriture poétique de Douna Loup, couronnée par le prix Virilio et par le Grand Prix Métis, a motivé ce retour vers la langue du poète. C'est en malgache donc que Dodo vole publie Hotsaka, dans une traduction de Johary Ravaloson, et avec l'appui d'une équipe enthousiaste de créateurs. 
Jean-Joseph Rabearivelo peut bien se retourner dans sa tombe, car c'est de cela qu'il s'agit, réchauffer son âme, porter haut son flambeau.

224 pages, 20 000 ariary.

Libellés : , , ,

samedi 11 novembre 2017

Vol à vif

Johary Ravaloson repart en brousse, sur les traces des Dahalos, les voleurs de zébus qui défraient la chronique à Madagascar. Entre fatalité heureuse et tragique liberté, cette fantaisie nous transporte au-delà de La porte du Sud.

Les graines du sikid racontent. Le milan vole.
Tibaar court sur le sol rouge et nu.
Les graines du sikid racontent. Papang meurt.
Tibaar court vers son destin défendu.

Un roman tranchant comme l'irruption de la modernité sur les terres ancestrales.

Prix du livre insulaire 2016 catégorie roman,
sélection finale du Prix du Roman Métis des Lycéens,
sélection finale du Prix des Cinq Continents,
Prix Ivoire 2017. 

Extrait du communiqué du Prix Ivoire :
Le jury, présidé par la romancière et dramaturge Werewere Liking, a été séduit par Vol à vif, roman porté par une écriture solide, remarquable, neuve. En conteur moderne, son auteur raconte l’histoire agitée des Dahalos, célèbres voleurs de zébus à Madagascar. Sur cette histoire, Johary Ravaloson couche l’amour ingénu - mais pipé - liant des adolescents que rapproche le destin, et qui ne se savent pas frères. Derrière cet univers heurté et plein de vies blessées, de coups de feu et de sagaie, c’est toute la mémoire des pratiques ancestrales du vol des zébus, la force de la divination sur la vie des hommes et les gestes du pardon qui sont peints.  

Lareus Gangoueus en parle ici et Pierre Maury le présente là.
On peut écouter l'auteur qui l'évoque ici, sur RLI, ou bien en février sur 261 Code Culture.
On peut aussi écouter Johary Ravaloson, interrogé par Raharimanana autour de ce roman, à l'invitation de Touraine Madagascar. Le Dodo sur les ondes du Dahu, c'est ici.

192 pages, 12 euros.

Libellés : , , ,

lundi 6 novembre 2017

Souscription d'hiver

Pour les fêtes de fin d'année, nous vous proposons de recevoir chez vous les quatre albums de contes sortis en 2017, ou bien, pour les grands, les quatre derniers romans publiés.
Grâce aux Aînés ruraux, nous vous offrirons un emballage original, une boîte métal aux couleurs de Madagascar. Et grâce à Hello Asso, vous pouvez commander en ligne, en toute sécurité.
 
Pour découvrir cette proposition, rendez-vous ici :

lundi 16 octobre 2017

Catalogue au 1er octobre 2017


Publish at Calameo or read more publications.
Dodo vole vers demain,
voici notre catalogue actualisé avec les livres sortis en 2017.
Voici la version 2015 en très basse définition pour ceux qui ne peuvent pas ouvrir Calameo.

La collection Dodo bonimenteur propose des contes traditionnels publiés en bilingue français-malgache, et illustrés par des écoliers dans le cadre d'échanges pédagogiques entre les deux territoires.
Vous trouverez les images des ateliers sur le blog de l'association artEres et les échanges épistolaires sur le blog des contes en partage.
Voici un aperçu des titres parus :



Voici un article pour comprendre la genèse de cette collection, et, beaucoup plus ludique, voici un lien vers la vidéo qui présente le projet
La radio dodo est ici : https://soundcloud.com/dodo-vole/radio-dodo
et pour une expérience du hainteny, c'est là : https://soundcloud.com/dodo-vole/hainteny 

samedi 23 septembre 2017

English version

Nous étions présents cette année à la Foire internationale du livre de Francfort.
Sabrina Brancato a bien voulu nous consacrer un article en anglais, et
pour l'occasion, nous publions un extrait du catalogue, accessible en anglais aussi... Enjoy !
Extraits du catalogue avec traduction en anglais

samedi 16 septembre 2017

ActuaLitté nous ouvre ses colonnes

Nicolas Gary nous fait l'honneur d'un entretien : vous saurez tout sur notre dodo.

vendredi 1 septembre 2017

Voici que le rêve recommence...

Sur les marches du Salon du livre des Comores – océan Indien, en présence d’écrivains de toutes nos îles, autant dire de Lémurie, est née l’idée de mettre ensemble nos énergies pour sortir de nos insularités.

Les éditions Dodo vole proposent d’ouvrir une revue littéraire ouverte à tout le continent. A l’instar du Nouveau roman, de la Beat Generation ou autre littérature haïtienne, aspirent à se révéler les Lettres de Lémurie. Notre devise pourrait être formulée ainsi : Tant que ça grimpe, c’est un bon chemin ;-)
Carpanin Marimoutou dit : « les histoires engagent de miské en miské » (Shemin maniok, shemin galé, K’A, 2007).


Deux principes guident la publication :
- les auteurs reconnus aident à faire connaître les moins connus (auxquels on réserve au moins un quart de la place) ;
- toutes les langues lémuriennes sont acceptées avec une traduction française.

Le pari est résolument littéraire. A la manière d’un Serpent à plumes ou d’un Kanyar. Pas d’éditorial, pas de commentaire, juste une brève présentation des auteurs en fin de volume et, bien entendu, les textes. Sur le plan formel, toutes les possibilités sont envisageables, parfois avec des spécificités en fonction des numéros.

Nous faisons donc appel à des textes provenant d’auteurs de la Lémurie ou des textes de tous horizons concernant la Lémurie.
La suite de cet appel est ici, et les détails sont. L'appel est prolongé jusqu'au 30 novembre.
 
 A vos plumes !

vendredi 18 août 2017

Ondines

Les enfants ont grandi, le livre est sorti... Deux histoires d'ondines, l'une écrite par Ondine Morin et illustrée par les écoliers de l'île d'Ouessant, l'autre rapportée par Jeanne de Longchamps et illustrée par les enfants d'Antsiranana (Diego-Suarez). Cerise sur le gâteau, ou plutôt mûre sur le far, il sera présenté à Ouessant lors du salon du livre insulaire, en présence du traducteur breton Sten Charbonneau, puisque cet album double est trilingue.
Venez le découvrir et nous rencontrer... du 24 au 27 août, tout à l'ouest.
56 pages, 12 euros.

Libellés : , , , , , ,

mardi 20 juin 2017

"Je brûle encore", nouvelles de Ben Arès


« Allons-y à brûle-pourpoint. Entre nous pourquoi pas, cher lecteur, un témoignage juste, à ma mesure, à l’emporte-pièce ? Pourquoi pas les chers revers que les ratages offrent ? Pourquoi pas cette rature, cette perle de dégénérescence qui émerge de la boue ? Pourquoi pas ce fomba aux charognes sans précédent, cette nique à la crevaison, ce flux de paroles en charpie ? Pourquoi pas, ma sœur, mon frère, cette tranche de vie parmi tant d’autres fondues dans la masse du drame et de la polémique ? »

Ben Arès est auteur de romans, de nouvelles et de poésie.
Né à Liège, il tire son pseudonyme de la ville indienne où il fit deux séjours marquants.
En Belgique, il a dirigé la revue Matières à poésie, puis, avec David Besschops et Antoine Wauters, la revue Langue vive.
Depuis 2009, il vit à Toliara, dans le sud de Madagascar.
Avec ce recueil de nouvelles, il nous donne à entendre les voix de celles et ceux qui vivent dans la brûlure, les absents de nos littératures.


L'ouvrage de Ben Arès sortira très bientôt, mais vous pouvez d'ores et déjà marquer votre soutien au projet en participant à cette souscription sur HelloAsso (que nous remercions).
104 pages, 10 euros.

mardi 30 mai 2017

Littératures métisses, Angoulême

Johary Ravaloson sera l'invité de Littératures métisses pour plusieurs rencontres :
 

Samedi 3 juin
- à 16h45 : "Leur terre (innue, malgache) au chœur de leurs mots" avec Naomi Fontaine
- à 18h30 : "Écrire, éditer pour les jeunes lecteurs" avec Kidi Bebey

Dimanche 4 juin
- à 15h : "J'habite un bout du monde" avec Yara El Ghadban et Naomi Fontaine
- à 18h30 : "Double "je" des langues et des cultures" avec Doan Bui et Ryoko Sekiguchi

lundi 22 mai 2017

Le dodo bonimenteur accueille trois nouveaux titres

La fille sans mains, un conte de Normandie illustré par les écoliers d'Argences

Darafify, le légendaire géant malgache, 
mis en images par les écoliers d'Ampanatoamaizina, sur le canal des Pangalanes

Le tamarinier tsikinainay, un conte recueilli à Mangily, près de Tuléar, et illustré par les écoliers du Tampon

Merci aux partenaires qui permettent à ces albums de voir le jour. Chaque atelier est un émerveillement, chaque distribution un cadeau.
32 pages, 12 euros.

Libellés : , , , , ,

vendredi 31 mars 2017

Départ / Lasa

Le départ d'un proche est une épreuve marquante. Nous avons imaginé un album léger pour évoquer ce sujet délicat. Il nous a semblé que c'était la plus juste voie pour mettre en lumière le travail d'Efiaimbelo père et fils, les aloalos - traditionnels poteaux funéraires - décoratifs qu'ils créent dans la région d'Androka, au sud de la Grande Île.


Comme ce livre s'adresse aussi aux enfants de Madagascar, il est naturellement en bilingue français/malgache.
Ce livre est encore un rêve. Il nous faut votre adhésion à ce projet pour le mener à bien. Cette fois le dodo fait appel à HelloAsso. Nous comptons sur vous.
La campagne de souscription est là : Souscription sur HelloAsso

L'album est à feuilleter ici :

Libellés : ,

mardi 31 janvier 2017

Chiens noirs

Doit-on ne mettre entre les petites mains des enfants que des ouvrages qui leur sont clairement adressés ? Ne doit-on pas aussi provoquer des chocs, des rencontres improbables ? Les enfants ne sont-ils pas les plus à-même d'entendre le poème ? L'enfance peut-elle aimer le noir ?

Ce genre de questionnement s'est posé à nous en imaginant cet ouvrage, sombre et sobre, éclatant de sincérité. Les chiens errants nous interpellent, petits et grands. Ananda Devi et Jean-marc Lacaze leur offrent cet hommage, dérangeant et puissant.

16 pages, 9 euros.

Libellés : ,

vendredi 11 novembre 2016

Hainteny

Le dodo s'est associé au hibou pour réclamer votre attention.
Voici un livre que nous avons voulu magnifique, en français et en malgache, un livre à faire rêver, un livre à se transmettre. Il voit le jour grâce à une souscription lancée sur Ulule : tout est expliqué sur cette page
Associant la poésie traditionnelle des hauts-plateaux de Madagascar, les Hainteny, à la peinture de Mamy Rajoelisolo, cet ouvrage s'adresse aux enfants, plus sensibles qu'on ne l'imagine à la poésie, et à leurs parents.
Pour en savoir plus sur les Hainteny, lisez Faublée ici.

C'est comme un présent que nous avons porté longuement, et qui existe enfin.
16 pages, 9 euros.
Les échos du Capricorne nous ont ouvert leurs ondes le mercredi 22 Juin 2016. Vous pouvez nous entendre ici.

Libellés : , ,

mercredi 14 septembre 2016

Bitômbokantsôro et la femme prise à l'hameçon

A Madagascar, les femmes prises à l'hameçon, ou dans les pièges à oiseaux, sont habituellement pourvoyeuses d'abondance... à condition qu'on n'oublie pas de respecter leur tabou. Ce conte traditionnel a été recueilli par Laurent Babity et illustré par les enfants de Mahatsara, du côté de Foulpointe. Il est publié en malgache betsimisaraka et en français.

32 pages, 12 euros.

Libellés : , ,

mardi 13 septembre 2016

Les trois rosiers et les trois chiens

Trois rosiers et trois chiens, voici le viatique offert par le Roi des poissons pour contrer la malédiction. Un conte normand collecté par Henry Carnoy et illustré par les enfants de l'école Tabarly à Jullouville, en correspondance avec l'école de Mahatsara.

En français et en malgache, 32 pages, 12 euros.

Libellés :

dimanche 11 septembre 2016

Zanfan Zavavirano

Les filles de l'eau, figures de la mythologie malgache, ont inspiré à Anny Grondin ce conte en créole réunionnais. Un livre comme une passerelle entre les deux îles, à lire à voix haute, éclairé par les peintures de Griotte. 

16 pages, 9 euros.

jeudi 11 février 2016

L'édition solidaire, selon nous.

jeudi 21 janvier 2016

Dodo vole an X à la médiathèque du Tampon

Les éditions Dodo vole ont déjà dix ans ! Elles ont vu le jour avec l'album du même nom, qui rassemble les dodos d'artistes amis. Une cinquantaine de titres, et trois collections plus tard, nous sommes fiers de vous présenter les albums volatiles, diffusés dans notre petit coin d'océan Indien.
Merci à vous qui êtes venus nous retrouver lors du vernissage, ce samedi 30 janvier à 16 heures.



Des ateliers vous sont proposés, des rencontres, et naturellement une exposition des œuvres récentes des  artistes publiés... 

mercredi 21 octobre 2015

Le merle blanc




Le vieux roi voulait retrouver la jeunesse, il lui fallait un oiseau rare. Une série d'épreuves attendent le troisième fils, parti en quête du fameux merle blanc. 
Un conte ancien que Claire Garrigue a proposé aux élèves de l'école Lemière de Caen, et qui fait singulièrement écho à celui d'Ambahitrila, illustré par les enfants de Vatomandry, dans le cadre d'un échange entre leurs deux écoles. 
Texte en malgache et en français, 32 pages, 12 euros.

Libellés : , , ,

mardi 20 octobre 2015

Ambahitrila et le tambour de l'ogre




Ambahitrila était né siamois d'une liane, sa famille ne parvenait pas à s'y faire. Ce Petit Poucet betsimisaraka ne manque pourtant pas de courage, et avec la complicité d'une grand-mère devin, il va tromper les ogres et terrasser les monstres. C'est l'histoire qu'ont choisie les écoliers de Vatomandry-Ambilakely, et qu'ils ont illustrée : un conte collecté par Fulgence Fanony, publié en betsimisaraka et en français.
32 pages, 12 euros.

Libellés : , , ,

jeudi 15 octobre 2015

Le roi cornu, le poirier de Misère

Autour de la figure tutélaire de l'arbre, voici deux contes anciens : le roi cornu, conte antanosy publié en 1964 par Decary, et le poirier de Misère, conte diffusé dans la France du 18ème siècle par colportage.
Deux histoires d'arbres magiques, adaptées par Jean-Luc Bansard et Johary Ravaloson, illustrées par les élèves de l'école de Dieudonné et Violette, à Alasora, et par ceux de Montigné-le-brillant, près de Laval, grâce à l'association Ambohimad.
En malgache et en français, 56 pages, 12 euros.





Libellés : , , , , , ,

lundi 24 août 2015

Madame à la campagne

Il a débarqué à Tana, arrive pour le salon Athéna de Saint-Pierre à La Réunion, et sera dans toutes les bonnes librairies en fin d'année... mais vous pouvez nous écrire si vous voulez le lire avant !


Madame rentre au pays et s'étonne : de loin, il nous est intime, de près, il nous est étranger. Des chroniques croustillantes et tendres pour évoquer l'île avec toute la légèreté d'une grande plume.

Michèle Rakotoson est auteur de romans, de nouvelles et de pièces de théâtre. Engagée pour le développement de la lecture, elle est revenue à Madagascar après une carrière littéraire et de journaliste notammment pour RFI.
L'Académie française lui a décerné la Grande Médaille de la francophonie en 2012.

On en parle déjà dans No Comment...
Collection Dodo plumitif dirigée par Dominique Chélot, 88 pages, 9 euros.


dimanche 28 juin 2015

Le terrible Voaimena, Crocodile rouge



Bien connu en pays sakalava, Voaimena le crocodile rouge est plutôt serviable, et terriblement susceptible.
La petite dernière va en faire l'expérience... même si tout se finira bien pour elle. Une histoire absolument pas morale mais délicieuse, recueillie du côté de Morondava par Birkeli, et illustrée en papiers déchirés par Mary-des-ailes.
32 pages, 12 euros.